Bébé est-il prêt à dormir dans son lit ?

5 (100%) 2 vote[s]

Le sommeil de votre bébé est primordial pour sa santé. Chaque enfant est différent et ne sera pas forcément prêt au même moment de sa vie à passer dans un lit à barreau, puis dans un lit d’enfant. Il y a quelques erreurs à ne pas commettre lorsque vous mettez bébé dans son lit.

A quel moment le passer dans son lit à barreau ?

Il y a deux facteurs qui influent sur ce moment. Bébé est-il prêt ? A t-il encore besoin de la présence de maman ou de papa pour s’endormir ? N’hésitez pas à faire des essais, à lui expliquer que tout va bien, que vous êtes juste à coté. Bébé a peut-être juste besoin d’être rassuré. Ne cédez pas forcément aux premiers pleurs en le remettant de suite dans son couffin prêt de vous. Essayez d’abord avec les mots de lui faire comprendre que c’est son lit et qu’il peut se reposer ici.

Le deuxième facteur, c’est vous. Êtes vous prêt.e à laisser votre petit bout de chou dormir seul.e ? Si vous êtes de nature anxieux.se ou que vous avez besoin d’entendre sa respiration pour savoir que tout va bien, cela peut-être délicat. Surtout, ne brusquez pas les choses et ne le faites pas à contrecœur, bébé risquerait de le sentir. Et cela ne fonctionnera pas.

L’importance des rituels

Lorsqu’il a été stimulé toute la journée, il est très difficile pour un bébé de comprendre que c’est maintenant le moment de dormir. Il est très important d’instaurer dès le plus jeune âge des rituels pour habituer bébé au moment du sommeil. Veillez aussi à ce qu’il n’y ait aucune stimulation visuelle à la vue de bébé lorsqu’il est dans son lit. Cela risquerait de l’exciter et il ne comprendrait pas que c’est le moment de dormir. Attention, nous parlons uniquement du dodo de la nuit, et non des siestes.

Il vous faudra ainsi veiller à faire des activités calmes au moment du coucher. Par exemple, un bain, suivi d’un câlin et d’une histoire ou une comptine peut être un rituel à instaurer. Il est très important de respecter ce rituel tous les soirs et de le faire dans le même ordre. Votre bébé, à cet âge, a besoin de repère, et il n’est pas utile de perturber les habitudes.

Voici deux livres de la séries Bébé Balthazar très intéressant. Les pages cartonnées sont très épaisses et bébé pourra le manipuler sans crainte dès le plus jeune âge. Ces deux histoires sont également tout particulièrement adaptées pour le dodo.

L’erreur à ne pas commettre

Une erreur fréquente que l’on retrouve est lorsque bébé s’endort dans vos bras. Vous le posez alors dans son lit puis repartez à vos occupations.
Imaginez la réaction de votre enfant qui s’était endormi près de son papa ou de sa maman, et qui se réveille tout seul dans un lieu différent de lorsqu’il était réveillé. Cela est très déstabilisant pour lui.

La règle la plus important est de coucher bébé dans son lit lorsqu’il est encore éveillé et qu’il vous voit partir. N’hésitez pas à lui parler et le rassurer lorsque vous partez. Même s’il ne comprend pas ce que vous lui dites, le ton de votre voix l’apaisera. Et petit à petit, il comprendra que c’est l’heure de faire dodo et que ses parents seront là s’il en a besoin.

Le passage du lit à barreau au grand lit

Il est conseillé de passer votre enfant dans un grand lit vers l’âge de 3 ans. Néanmoins, cette décision vous appartient en fonction de ce que vous ressentez. Bébé peut-être aussi prêt entre 2 et 3 ans, cela dépend tout particulièrement de lui. Un bon compromis est dans un premier temps d’enlever les barreaux sur un côté du lit. Vous pourrez ainsi profiter du rituel du dodo tout en le caressant et le câlinant. Vous profiterez de ces instants autant que lui.

Cela peut être aussi efficace pour les enfants qui n’aiment plus être contenu dans leur lit à barreau. Le fait de les enlever leur procurera une sensation de liberté et peut les rassurer.
Attention tout de même à prendre quelques précautions. Vous pouvez border votre enfant d’une couverture en plus de la gigoteuse l’hiver. Pour l’été, peut-être qu’une simple couverture suffit. Dans les deux cas, n’hésitez pas à placer un matelas ou des coussins en bas du lit si jamais votre enfant tombe du lit. En cas de chute, allez le rassurer et bordez le, cela peut être perturbant pour lui.

Nous vous conseillons d’ailleurs cette peau de mouton. Très douillette, vous pouvez la placer en bas du lit en cas de chute. Elle est également très intéressante en journée pour une sieste ou pour des activités (des mobiles par exemple)
Thermorégulatrice, elle permettra à votre bébé de réguler sa température. Son espace limité contiendra également votre bébé, les tout-petits ont besoin d’avoir un espace délimité restreint pour être rassurés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.