A l’aide ! Bébé se réveille en pleine nuit !

5 (100%) 1 vote[s]

Tous les parents ont connu cela au moins une fois dans leur vie. En pleine nuit, votre bébé se réveille en pleurant et n’a pas l’air de vouloir se calmer.
Cela peut-être usant et fatigant, il est alors très important de savoir comment réagir. Par exemple, il peut arriver une fois de temps en temps mais lorsque cela devient régulier, il vous faudra changer de stratégie.
Tout d’abord, le plus important est de connaitre les raisons de ces réveils.

Identifier les causes

Il peut y avoir énormément de facteurs occasionnant ces réveils.
Dans le cas d’un nourrisson qui prend encore tous ces repas au biberon, peut-être a t-il tout simplement faim. S’il finit correctement ses biberons, n’hésitez pas à augmenter de 30ml sa dose.

Un reflux

S’il ne finit pas ses biberons, une cause des réveils serait un reflux. Si vous voyez bébé sortir la langue et déglutir légèrement, cela peut être un signe. Surtout si bébé se réveille et pleure une heure après avoir pris son biberon, voir même pendant son biberon.
Dans ce cas là, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre pour confirmer. Il vous faudra ainsi passer à du lait plus épais, voir un traitement au Gaviscon (voir un médicament encore plus fort en cas de RGO important).
Ces remontées acides perturbent et brûlent l’œsophage sans forcément ressortir par la bouche.
Face à cette situation, il peut être conseillé de surélever légèrement le matelas au niveau de la tête.
Ce plan incliné fera parfaitement l’affaire.

Un trouble quelconque

Dès le plus jeune âge, les enfants ont un besoin impératif de repères bien définis. Un changement dans le rituel du soir peut les perturber et peut aussi provoquer des cauchemars ou des petits problèmes de sommeil. Citons également un déménagement, un changement dans le couple ou une nouvelle nounou qui sont autant de facteurs possibles.
Au niveau du couple, n’oubliez pas que les jeunes enfants sont très émotifs. Même s’ils ne comprennent pas tout, ils sont capables de ressentir les émotions et les tensions qu’il y a dans la pièce. Les bébés sont comme des éponges, ils absorbent tout et cela peut influer sur leur sommeil.

Guettez également tout changement dans son comportement. Cela peut être un simple rhume ou une otite. N’hésitez pas à contrôler la température en mettant votre main sur son front et avec un thermomètre en cas de doute.

Trop de stimulation n’est pas bon pour l’enfant

Un des problèmes de sommeil est également lorsque l’enfant est trop stimulé pendant la journée ou juste avant d’aller au dodo. Ils sont encore jeunes et cela peut être difficile pour eux de se retrouver seul dans leur lit. Imaginez ce que vous ressentez lorsque vous avez pleins de choses en tête lorsque vous êtes au lit. C’est la même chose pour votre enfant, sauf que lui ne comprend pas tout et ne maitrise pas toutes ces pensées.

Des activités calmes et un doudou

N’hésitez pas à lui proposer des activités calmes avant d’aller au lit. Il faut qu’il soit préparé à ce moment de façon progressive. N’oubliez pas non plus de retirer toute source de son environnement qui peut être source de stimulation. Pas de mobile, de jouet dans le lit. Ne lui proposez pas non plus trop de peluches, un doudou suffit largement pour le dodo. Il est d’ailleurs très intéressant d’avoir un doudou qui rassure votre enfant. Cela peut être tout simplement un linge ou une peluche. Nous avons ainsi opté pour ce lot de langes particulièrement jolis de taille 60x60cm qui pourront faire office de doudou. N’hésitez donc pas à les prendre avec vous pour mettre votre odeur dessus. Cela sera tout particulièrement apaisant pour bébé qui connait cette odeur et fait partie de son environnement.

Comment réagir lorsque bébé se réveille la nuit ?

Une fois que vous avez vérifié les premiers signes d’une maladie, que la température de la chambre est correcte, parlez lui afin de le rassurer. Ensuite, peu importe la solution que vous choisissez, gardez une ligne claire. Il n’est rien de plus destructeur que des parents qui ne s’entendent pas sur la façon d’élever leur enfant. Vous pouvez bien entendu avoir des désaccords mais cela ne doit pas se faire sentir en présence de bébé. Parlez de tout cela en tête à tête et adoptez une ligne commune.

Votre enfant ne le comprendra pas mais sentira les désaccords. Il sentira également lorsque vous même ne croyez pas à ce que vous dites ou si vous le faites à contrecœur.

Ensuite, plusieurs lignes de conduites sont possibles. Vous pouvez tout à fait laisser votre bébé pleurer quelques minutes. Dans certains cas, il arrive à se rendormir tout seul. Dans d’autres cas, le simple fait d’aller voir votre enfant, de lui faire une petite caresse en lui disant des mots réconfortant suffira à l’apaiser.

Attention à la tentation de céder aux moindres pleurs

Dans d’autres cas, lorsque bébé se réveille, il vous faudra le porter et le bercer en lui chantant des berceuses. Mais attention à ce cas là qui présente une sorte d’addiction pour le bébé. Vous satisfaites pleinement à son besoin alors qu’il est censé apprendre à se calmer et se rendormir seul. Il saura qu’en pleurant vous viendrez le calmer et n’aura pas besoin de le faire tout seul.
Si vous êtes dans ce cas là (et que cela ne vous satisfait pas) il vous faudra procéder de façon progressive. Expliquez lui qu’il doit se calmer seul et que vous avez aussi besoin de dormir. Puis laissez le dans son lit, au lieu de le prendre le contact physique se limitera à des caresses.
Ne culpabilisez pas non plus lorsque bébé pleure. C’est son seul moyen de communication et également le seul moyen qu’il trouve pour évacuer. Pleurer pour un bébé est tout à fait normal même si cela peut être très culpabilisant.

Des objets apaisants ?

Vous pouvez avoir envie de lui installer une veilleuse afin que votre bébé s’endorme paisiblement. Attention tout de même car cela est source de stimulation. Choisissez une peluche musicale ou une veilleuse sans musique, car une stimulation visuelle et sonore pourrait être de trop et aurait l’effet inverse de celui escompté.

Nous vous avons ainsi sélectionné une veilleuse et une peluche qui pourront jouer les marchands de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.